Monthly Archive 13 april 2021

ByMartinus

Kefir

Zelf gebrouwen bier geeft je de zekerheid dat je weet wat er in je bier zit, geen scheikundige toevoegingen, puur ‘natuurlijk’ bier. Zo maak ik ook zelf mijn eigen Kefir.

Van Kefir bestaan er twee soorten, water-kefir en melk-kefir. Het zijn beide gefermenteerde dranken maar toch verschillend: de eerste maak je op waterbasis,  is fris, dorstlessend en bruisend, de tweede is op basis van melk, licht zurig en gelijkt op drinkyoghourt. Voor beiden heb je kefirkorrels nodig die (naar gelang) zorgen voor de fermentatie van het water of de melk. Makkelijkst is om de Kefirkorrels (voor de eerste bereiding) in een (bio)winkel te kopen. Daarna is het enkel kwestie om een beetje Kefir te behouden die dienst kan doen voor de opkweek van nieuwe Kefir (het zijn immers levende bacteriën en gisten).

Voor 1 liter waterkefir heb je behalve de Kefirkorrels en water nog een kwart citroen nodig, twee gedroogde vruchten (alles in kleine stukjes snijden) en een koffielepel suiker (ik gebruik enkel bio hiervoor). Dit laat je op kamertemperatuur 24-48 uurstaan en c’est tout, je waterkefir is klaar. Let wel op want bij het openen van je fles of bokaal waarin je laat vergisten kan er behoorlijk wat ‘spuit’ ontstaan, dus rustig openen en zeker niet tot aan de rand vullen. Als je dan 1/5 overhoudt kan je dit terug hergebruiken om nieuwe waterkefir te maken.

Voor de melkkefir start je ook met 1 liter melk (halfvolle bio) waar je de kefirkorrels aan toevoegt. Ook dit laat je 24-48 uur staan om te fermenteren en dan is het klaar. Als je op ongeveer 1/5 van je fles komt heel eenvoudig terug melk toevoegen. Daarna gewoon terug wachten, de kefir ontstaat terug spontaan.

Voor meer info kijk even bij https://nl.wikipedia.org/wiki/Kefir. Wat hier opvalt is toch wel dat volgens een onderzoek van de ‘Keuringsdienst van Waarde’ bleek dat bijna alle fabrieksmatig geproduceerde kefir geen gist bevatten en zelfs geen kefir-cultuur. Omdat de naam kefir niet beschermd is mag deze naam toch gebruikt worden. Toch wel jammer voor zo’n product.

La bière brassée maison donne la certitude de savoir ce qu’elle contient, pas des additives chimiques, donc vraiment une bière ‘naturelle’. Pour cette raison ‘naturelle’ je fabrique aussi mon kéfir.

Il existe deux sortes de kéfir, le kéfir d’eau (dit aussi kéfir de fruit) et le kéfir de lait. Il s’agit de deux boissons fermentées différentes : la première est désaltérante et légèrement pétillante, la seconde est plus acide et s’approche du yaourt à boire.

Pour fabriquer du kéfir, il faut des grains de kéfir : ce sont des amas de micro-organismes qui permettent, selon le type de kéfir, la fermentation de l’eau ou du lait. Le plus facile au début est d’acheter les grains de kéfir dans un magasin (bio). Après il est juste question de garder une partie du kéfir qu’on peut utiliser comme démarreur pour le nouveau (il s’agit de bactéries et levures vivantes).

Pour arriver à 1 litre de kéfir d’eau, à part de l’eau et les grains de kéfir, on a besoin d’une quart de citron, deux fruits secs (les deux couper en petits morceau) et une petite cuillère de sucre (tous les ingrédients utilisé sont bio). Ce mélange va fermenter pendant 24-48 dans une température ambiante et voilà, ton kéfir d’eau est prêt à boire. Fait quand-même attention en ouvrant la bouteille ou bocal puisque le kéfir d’eau est bien gazeux, donc ouvrir tranquillement et ne pas remplir jusqu’au bout. Et le dernier 1/5 est réutilisable pour refaire la prochaine bouteille, bien facile donc.

Pour faire du kéfir de lait on commence aussi avec un litre de lait (demi-écrémé bio) à laquelle s’ajoutent les grains de kéfir de lait. Ceci on laisse fermenter durant 24-48 heurs et il est prêt. Arrivé à 1/5 de la bouteille on la remplit de nouveau avec du lait. Puis attendre la fermentation, le kéfir se produit spontanément.

Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/K%C3%A9fir pour des infos en plus. Ce qu’il faut savoir c’est que kéfir ‘industriel’ (suivant une enquête en Pays-bas) ne contient presque pas des levures naturels, ni des grains de kéfir. La dénomination ‘kéfir’ n’est pas protégée et peut donc être pour ces produits, dommage quand-même je trouve.